Méchante menace de fermeture de la Parole Errante !

En 2017, sur décision du Conseil général de Seine-saint-Denis, la Parole Errante est censée laisser place aux Jeunesses Musicales de France et au Centre d’Art et de Transformation sociale d’Arras.

Ce scénario est indigeste ! Hors de question que la Parole disparaisse !

Nous n’abandonnerons pas notre programmation, pas le hangar, pas la librairie, pas le centre social ni les collectifs, ni les compagnies, ni toutes celles et ceux qui font vivre ce lieu et ont besoin de lui.

Nous avons un lieu pour habiter le monde! Nous le garderons !

Halte aux déménageurs ! Soyons nombreuses-nombreux le 7 janvier pour une grande journée d’actions / discussions / ateliers !